Le Solutréen et ses nouvelles techniques de taille des outils

Vitrina 14
Au cours de la dernière phase du Würm III et durant l'interstade Würm III-IV, soit entre 22 000-17 000 ans BP grosso modo, s'est développée en Europe occidentale, et plus concrètement en péninsule Ibérique et en France, la culture solutréenne. Son apparition constitue un véritable point d'inflexion dans la séquence du Paléolithique supérieur de cette zone, puisqu'une partie de l'outillage en pierre, aussi bien domestique que cynégétique, est désormais fabriquée au moyen d'une retouche plate amincissante qui permet d'obtenir des outils (feuilles de laurier, pointes à cran...) d'une grande beauté, de part leur finesse et élégance. Cette technique particulière, qui recquiert une parfaite maîtrise de la taille lithique, est parfois combinée à une retouche par pression, sans doute héritée du Gravettien, et un traitement thermique sophistiqué (amélioration par le feu des propriétés mécaniques de la roche) dont les Solutréens sont les inventeurs.
Back to top